Le Projet

Venti anni fa veniva chiuso al pubblico lo storico Planetario di Roma che aveva sede nella Sala della Minerva, alle Terme di Diocleziano.
 Primo in Italia per dimensioni, il Planetario di Roma era una struttura conosciuta e amata dai Romani e molto frequentata dai turisti. La sofisticata tecnologia di cui era dotato (un proiettore Zeiss II) era avanzatissima per l’epoca e ne faceva un Planetario all’avanguardia in tutta l’Europa.

Il y a vingt ans, l’historique Planetario de Rome installé dans la Salle de Minerve aux Thermes de Dioclétien fermait les battants.
Premier en Italie par ses dimensions, le Planetario de Rome était une structure connue et aimée des Romains et très fréquentée par les touristes. La technologie sophistiquée dont il était équipé (un projecteur Zeiss II) était extrêmement pointue pour l'époque et faisait du Planetario une installation à l'avant-garde en Europe.
Avec la fermeture de ses portes, Rome perdait l'une des rarissimes ressources de culture scientifique existant en ville; une carence qui a suscité un concert de plaintes ininterrompu au cours des vingt dernières années dans les mass media, dans les milieux citadins et dans les rangs bien nourris des astrophiles romains.
En ouvrant un nouveau Planetario dans le quartier de l’Eur, l’Assessorato alle Politiche Culturali de la Mairie de Rome restitue aux habitants de la Ville et à l’Italie cet instrument scientifique et didactique important.